Normes


NF EN 420 : 2003 + A1 : 2009

Critères généraux pour gants de protection

Cette norme définit les critères généraux qui s’appliquent à tous les gants de protection, notemment :

  • Conception et structure des gants 
  • Innocuité
  • Instruction de nettoyage
  • Propriétés électrostatiques
  • Tailles
  • Dextérité
  • Transmission et absobtion de la vapeur d’eau
  • Marquage et information
  • Marquage du conditionnement qui se trouve immédiatement en contact avec les gants
  • Instructions d’utilisation

Elle concerne également les manchettes. Certains gants destinés à des usages très spécifiques (gants d’électricien, de chirurgien,…) sont régis par d’autres normes très spécifiques qui remplacent la norme EN 420.

Tableau de tailles des gants

Tableau de tailles des gants

Taille du gantCirconférence/Longueur de la main (mm)longueur minimale du gant (mm)
6152/160220
7178/171230
8203/182240
9229/192250
10254/204260
11279/215270

Tableau de dextérité des gants

Niveau de performance   Plus petit ø d’une épingle saisie 3 fois en 30s 
par une main gantée
111
29,5
38
46,5
55

NF EN 374 : 2003

Gants de protection contre les produits chimiques et les micro-organismes

Cette norme précise la capacité des gants à protéger l’utilisateur contre les produits chimiques et les micro-organismes. 

  • La pénétration
  • La perméabilité

Critères

La section étanche du gant doit être au moins égale à la longueur minimale des gants spécifiée par la norme EN 420.

Un gant ne doit pas fuir lorsqu’il est soumis à un test de perméabilité à l’air et à l’eau. Le gant doit être testé et contrôlé conformément aux Niveaux de Qualité Acceptables (NQA).

Niveau 
de performance   
Niveau 
d’acceptabilité   
Niveau 
de contrôle   
Niveau 3< 0,65G1
Niveau 2< 1,5G1
Niveau 3< 4S4

Avertissements : 

Les données chimiques ne reflètent pas nécessairement la durée réelle sur le lieu de travail.

Le pictogramme « résistant aux produits chimiques » doit être accompagné d’un code à minimum 3 chiffres. Celui-ci se réfère aux lettres d’identification des produits chimiques pour lesquels un temps de passage de 30 minutes au minimum a été obtenu.

Identification           Substance chimique   Numero cas    Type 
AMéthanol Alcool primaire
BAcétone Cétone
CAcétonitrile Composé nitrile
DMéthane dichlorique Paraffine chlorée
ESulfure de carbone Sulfure contenant un composé organique    
FToluène Hydrocarbure aromatique
GDiéthylamine Amine
HTétra-hydrofurane Composé éthérique hétérocyclique
IAcétate d’éthyle Ester
Jn-Heptane Hydrocarbure saturé
KSoude caustique 40% Base inorganique
LAcide sulfurique 96% Acide minéral inorganique

Perméabilité: chacun des produits chimiques testés est classé selon le temps de passage (niveaux de performance de 0 à 6).

Temps de passage oblipassage oservéindice de protectiontemps de passage observéindice de protection
>10 mnClasse 1>120 mnClasse 4
>30 mnClasse 2>240 mnClasse 5
>60 mnClasse 3>480 mnClasse 6

Le pictogramme « Peu résistant aux produits chimiques » ou « Étanche » doit être utilisé pour les gants qui n’ont pas démontré un temps de passage d’au moins 30 minutes pour au moins trois des produits chimiques prédéfinis, mais qui ont passé avec succès le test de pénétration.

Le pictogramme « micro-organisme » doit être utilisé lorsque le gant a obtenu au minimum un niveau de performance 2 au test de pénétration.


NF EN 388 : 2016

Gants de protection contre les risques mécaniques

Critères

La protection contre les risques mécaniques est exprimée par un pictogramme suivi de quatre chiffres et 1 à 2 lettres (correspondant aux niveaux de performance), chacun représentant un résultat de test contre un risque spécifique.

 ABCDEF

A. la résistance à l’abrasion EN388 6.1

est déterminée par le nombre de cycles d’abrasion nécessaires pour user l’échantillon du gant.

B. la résistance à la coupure par tranchage EN388 6.2

est déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour couper l’échantillon avec l’appareil «Coupe Test».

C. la résistance à la déchirure EN3886.4

C’est la force (N) nécessaire pour déchirer l’échantillon

D. la résistance à la perforation EN388 6.5

C’est la force (N) nécessaire pour percer l’échantillon avec un poinçon standard. Les gants répondant aux exigences de résistance à la perforation peuvent ne pas convenir à une protection contre les objets à bout pointu comme les aiguilles hypodermiques.

E. la résistance à la coupure (TDM ou Tonodynamomètre) EN388 6.3

Test conforme à la norme EN 13997.

F. la résistance contre les chocs (optionnel) EN388 6.6

Lorsque les essais ont été réalisés conformément à l’EN388 6.6, la performance doit être conforme au niveau 1 du Tableau 7 de l’EN13594:2015.

Dans tous les cas, [0] indique le niveau de performance le plus bas, de la façon suivante :

TestNiveau de performance
 012345
A<10010050020008000 
B<1,21,22,551020
C<1010255075 
D<202060100150 
E (TDM)LEttre en fonction de la force appliquée (N)
 ABCDEF
 2510152230
FProtection contre les chocs
 PConfirméeX ou rienEssai non réalisé

NF EN 407 : 2004

Ces niveaux de performance doivent figurer en évidence sous le pictogramme, sur les gants et sur l’emballage qui se trouve en contact immédiat avec les gants.

Gants de protection contre les risques thermiques

Cette norme spécifie la performance thermique des gants de protection contre la chaleur et/ou le feu.

La nature et le degré de protection sont indiqués par un pictogramme suivi d’une série de six niveaux de performance relatifs à des propriétés de protection spécifiques.

Le pictogramme « Chaleur et flamme » est accompagné d’un nombre à 6 chiffres :

a. résistance à l’inflammabilité (de 0 à 4)
b. résistance à la chaleur de contact (de 0 à 4) 
c. résistance à la chaleur de convection (de 0 à 4)
d. résistance à la chaleur rayonnante (de 0 à 4) 
e. résistance à de petites projections métal en fusion (de 0 à 4)
f. résistance à d’importantes quantités métal en fusion (de 0 à 4)

Les gants doivent atteindre au minimum un niveau de performance 1 pour l’abrasion et la déchirure.


NF EN 511 : 1994

Gants de protection contre le froid

Cette norme s’applique à tous les gants qui protègent les mains contre le froid de convection et le froid de contact jusqu’à – 50° C.

La protection contre le froid est représentée par un pictogramme suivi d’une série de 3 niveaux de performance correspondant à des propriétés de protection spécifiques.

a. résistance au froid de convection (de 0 à 4) 
Tous les gants doivent atteindre au minimum un niveau de performance 1 pour l’abrasion et la déchirure.
b. résistane au froid de contact (de 0 à 4)
c. pénétration par l’eau (0 ou 1) 


NF EN 12477 : 2001

Gants de protectionpour les soudeurs

Cette norme s’applique aux gants de protection utilisés pour la soudure manuelle au métal, la découpe et les activités connexes.

Norme pour la soudure manuelle au métal Conformité à l’EN 420, à l’exception de la longueur : 

Taille 6: 300 mm

Taille 7: 310 mm

Taille 8: 320 mm

Taille 9: 330 mm

Taille 10: 340 mm

Taille 11: 350 mm

Les gants de type B sont recommandés pour des applications exigeant une dextérité élevée comme la soudure en atmosphère inerte avec électrode de tungstène (TIG) tandis que les gants de type A sont recommandés pour les autres modes de soudure.

Le type, A ou B, est marqué sur le produit, son emballage et son mode d’emploi.

Exigeances (Niveau EN)            Type A    B
Abrasion21
Coupure11
Déchirure21
Perforation21
Comportement à la flamme32
Chaleur de contact11
Chaleur convective2
Petites projection de métal en fusion32
Dextérité14